Il n’y a pas que l’école dans la vie!

Il n’y a pas que l’école dans la vie!

Oui, venant de moi, fondateur d’un site comme ABC Champions, étudiant au doctorat, plongé dans les études depuis plus de 23 ans maintenant… cette phrase doit vous surprendre. D’autant plus que la semaine dernière nous disions que, parmi les 4 catégories d’élèves qui existent, la meilleure est celle de ceux qui travaillent dur (et bien), et qui réussissent brillamment leurs études. N’encourageait-on pas ainsi, dans une certaine mesure, le travail acharné? Mais comment se fait-il alors qu’aujourd’hui on sorte cet article avec pour titre « il n’y a pas que l’école dans la vie »?

Rassurez-vous, nous allons nous entendre. S’il est surtout vrai que le site ABC Champions a été créé dans le but de vous soutenir dans tout votre parcours scolaire, il est important de retenir que ce but ne signifie pas de vous demander «d’étudier pour étudier», mais d’étudier de manière véritablement stratégique et en pensant vraiment à votre avenir.

Travailler pour réussir à l'école et travailler en ne faisant que l'école, en n'ayant que l'école dans sa vie, c'est deux choses complètement différentes, qui auront des impacts complètement différents sur votre parcours et votre carrière.

Et autant le dire tout de suite: étudier et n’avoir QUE les études dans votre vie, c’est une ÉNORME erreur. Malheureusement, et ça je l'ai moi-même longtemps vu, il y a des étudiants pour qui à part l'école, il n'y a plus rien dans leur vie. Plus rien! Et il ne s’agit pas que de ces étudiants qui bossent tous les jours et tout le temps dans le but d’assurer les meilleures notes aux examens, mais aussi et souvent, les étudiants les plus faibles et les moins motivés. En fait, à part leur vie d’étudiant ou d’élève, qu’ils soient bons ou mauvais en classe, ils n’ont plus rien. Ne font plus rien. Et c’est dangereux… pour votre avenir!

Regardons de près, surtout pour les «bosseurs», ceux-là qui ne vivent que pour étudier. Pourquoi s’accrochent-ils tant à leurs études? Ils croient que cela leur prépare un meilleur avenir sur le marché du travail et que ce sera un «succès assuré» une fois qu’ils auront terminé leurs études. Autrement dit, ils pensent qu’être bon en classe signifie être bon sur le marché du travail. C’est d’ailleurs ce qu’on nous fait croire, non? On nous a depuis longtemps fait croire que l’école, c’est la recette magique pour tout notre future, en commençant par note quête de la richesse…Eh bien, vous vous trompez.

Croyez-vous vraiment que c'est l'école seule qui vous fera décrocher le travail de vos rêves? Et même si vous décrochez ce poste, croyez-vous que ce sont vos connaissances de toutes les théories que vous avez lues qui vous permettront de garder votre travail et monter dans les échelons? La réponse est NON!

Je me rappelle, quand j'étais en école d'ingénieurs, on nous répétait à longueur de journée:

«Le nom de l'école ou de l’université d'où vous sortez pourra vous aider à décrocher votre premier emploi, mais il ne vous fera jamais garder cet emploi. Plus que ça, le nom de votre école deviendra sans importance quelques années après votre sortie. L’école peut vous aider au début mais après, celui qui vous aide, c’est vous, et vous seul!»

Voyons comment les choses se passent dans la réalité. Que présentez-vous, à la fin de vos études, lorsque vous postulez pour l’emploi? Votre CV. Et que contient-il? Toutes les informations qui feront que le recruteur puisse s’intéresser à vous, et surtout qu’il le fasse au détriment de bien d’autres. Alors, si vous ne misez que sur vos notes, que va-t-il se passer?

La vérité (vérité bien dure à entendre) est que, vos notes ne figureront pratiquement jamais dans votre CV. Vous ne décrocherez presque jamais un travail, juste parce que vous étiez le meilleur de votre classe. Dommage, hein?

Alors qu'est-ce qui y figure? Votre parcours, vos projets, vos réalisations… et les choses auxquelles vous avez participées. Se contenter d’écrire dans son CV : «stage chez X, stage chez Y, diplômes tels obtenus en telle année...» c’est le CV classique, c'est du «Mr/Mme tout-le-monde ». Cela ne vous distingue en rien. Vous faites, simplement, comme la masse.

Où est alors votre marque de fabrique? Qu'est-ce qui vous distingue des autres? Pourquoi pensez-vous que quand le recruteur regardera votre CV, il sera plus attiré par lui que par celui des autres candidats? Vous aurez pratiquement le même CV que les autres, si vous ne faites rien d’autre que vos études. N’est-ce pas?

Oui, présenter son CV correctement, c'est bien. Mais vous aurez beau chercher le meilleur graphisme du monde, si le contenu est pauvre, vous n'aurez pas beaucoup de chances. Et vu la concurrence farouche, avec la crise, le chômage, il faut être au-dessus du lot si vous voulez vraiment vous insérer. Et cela n’a rien de magique. Il s’agit juste de faire ce que les autres ne font pas, les choses qui vous distingueront des autres candidats à l’embauche. Encore une fois, cela peut s’apprendre, tout comme réussir s’apprend!

Concrètement:

À moins d’être vraiment dans un programme qui n’encourage absolument pas les activités hors études, faites des choses que vous allez mettre dans votre CV. Stages, organisation d’événements, participation à des activités académiques, participation dans les clubs, aux activités et aux comités étudiants… Bref, faites des activités qui pourraient plaire aux recruteurs et donner l’impression que vous êtes différent des autres candidats.

Par exemple, pour un étudiant qui a eu à diriger des groupes, cela ne montre-t-il pas qu'il peut être un potentiel leader et un bon manager? Comment un étudiant pareil ne fera-t-il pas meilleur impression même si à la base il a un parcours scolaire similaire à celui des autres candidats concurrents? Et croyez-moi, l’embauche se joue souvent sur des détails. De PETITS détails. Je dis bien, DES DÉTAILS. Une «participation au comité x, au stage y…» Avec ces détails en plus, vous vous distinguerez des autres.

Attention, attention, attention toutefois…



Vous aimeriez peut-être aussi :
Faut-il aller à l’école?

S’il est vrai que vous devez enrichir votre parcours par vos activités en parallèle aux études, attention toutefois. Que rien ne remplace jamais vos études. Il est très important d'accorder suffisamment de temps à vos cours et vos leçons. J’insiste encore: même en entretien, tout comme pour votre réussite scolaire, les connaissances même théoriques sont importantes. Il y a des recruteurs qui peuvent vous poser des questions, même sur vos cours.

Ceci dit, ne négligez rien, RIEN. J’ai fait exprès d’isoler cette phrase dans un paragraphe tout seul, pour que vous la lisiez bien. NE NÉGLIGEZ RIEN.

Retenez bien...

L’école nous apporte des connaissances, mais c’est à nous d’en faire les véritables armes pour notre réussite. Certaines écoles vont même plus loin, elles nous enseignent le leadership, l’entrepreneuriat, le sens de la responsabilité, toutes ces qualités qu’on nous récite souvent...

Cependant on aura beau vous le réciter à l’école, c’est à vous de savoir en faire ce qui va réellement vous être utile pour la suite, pour votre réalisation personnelle et pour vos projets.

Avant de finir…

Étudier? Oui… Mais vivre aussi en parallèle, se relaxer, avoir d’autres activités, c’est meilleur, c’est important pour votre santé

Étudier? Oui… Mais étudier en ne pensant pas à ce que sera sa vie après les études… Erreur…

Étudier? Oui… Mais étudier en pensant que c’est après les études qu’on développera ses habiletés sociales et son leadership… c’est dangereux…

Étudier? Oui… Mais étudier seulement et ne pas penser à ce qu’on mettra dans son CV et qui fera de nous «le candidat» pour un emploi visé… c’est catastrophique…

Un dernier conseil pour la route. Le plus PRÉCIEUX de tous.

Si vous avez lu cet article jusqu’ici, c’est certainement que le thème de la réussite scolaire vous intéresse, et que vous êtes soucieux de réussir brillamment vos études et même toute votre carrière professionnelle. C’est excellent, c’est brillant. Le fait de le vouloir est un pas important, et croyez-moi vous avez déjà fait mieux que la moitié des gens, en venant chercher les conseils sur le site. Mais ne faites pas les choses à moitié. J’ai une nouvelle pour vous.

Pour vous accompagner dans votre quête de la réussite, nous avons mis en place la création (GRATUITE) de comptes sur le site. Si vous êtes nouveau ou si vous n’aviez pas encore de compte sur le site, je vous conseille vivement d’en créer un pour vous aujourd’hui même, avant de quitter le site (pour éviter notamment l’oublie…). Il vous permettra de recevoir régulièrement, directement par mail, de nombreux conseils et diverses ressources pour vous aider à vous améliorer, continuellement, dans vos études, et même dans tous vos projets. Et tout est GRATUIT.

Cliquez ici pour créer votre compte

Et n’oubliez pas d’aller ensuite dans votre boite mail cliquer sur le lien d’activation que nous vous enverrons dans quelques secondes, après votre inscription. Après activation, et une fois connecté, vous verrez notamment votre prénom apparaitre dans le menu (sur lequel vous pourrez cliquer et…). Je vous laisse découvrir la suite en créant votre compte :

Créez votre compte en cliquant ici

Alors, quels conseils pouvez-vous donner aux étudiants qui n’ont que leurs études dans leur vie, et qui certainement se trompent? Et, comment faire aussi pour qu’ils puissent concilier correctement vie sociale et vie académique ? On est d’accord que ce n’est pas non plus facile :-) Et vous, avez-vous des problèmes particuliers à ce niveau ? Peut-être aussi avons-nous oublié un aspect important ? Laissez votre commentaires ci-dessous, pour nous en dire plus (nous attendons impatiemment de vous lire).

Gervais Kamga, ABC Champions


<% comments.length %> Commentaires

Soyez le premier à commenter

  1. <% comment.firstname %> <%comment.lastname %> <% comment.created_at | timeAgo %>

    <% comment.content %>

Connectez-vous pour commenter